Anhaive - Exposition "Les carnets de guerre de Maxime Bourrée"

"Souvenirs de ma captivité" Les carnets de guerre de Maxime Bourrée
De qui s'agit-il ?
Maxime Bourrée est né en 1892 en Normandie. Malheureusement pour lui, il débute donc son service militaire obligatoire, d’une durée de trois ans à l’époque, en 1912. Et c’est ainsi qu’il quitte la Normandie à 22 ans le 7 août 1914 avec son régiment en direction de la Belgique.
Il est grièvement blessé le 22 août 1914, à proximité de Tamines. Fait prisonnier par les Allemands, il est transporté à l’hôpital de Charleroi où il est soigné pendant trois mois, avant d’être envoyé en Allemagne dans le camp de Parchim, près de la Mer Baltique. Il y passe 4 ans, avant que l’Armistice ne soit signé.
Dans le camp où s’éprouvent la faim, le froid et la débrouille, chaque jour se ressemble avec les appels, l’heure du repas, l’arrivée du courrier… Entre chacun de ces petits événements, il faut patienter et s’adapter face au temps qui s’égrene si lentement.
Aussi, pour tuer le temps, Maxime Bourrée se lance dans le dessin, souvent empreint de poésie, d’humanité, et même d’humour, pour raconter son enfermement, et clamer qu’il est toujours en vie. Au travers de cette passion, il rencontre des prisonniers de tous pays, de Russie, mais aussi d’Europe, d’Afrique et d’Asie, lui ouvrant d’autres mondes, histoires et cultures.

Expo Maxime Bourrée site internet